Logo - Mbiance
50px

La formation 4.0 : un levier vers la mine intelligente  

50px
Bloc image
50px
Bloc texte

Programmation du colloque virtuel 2020

Adressé principalement aux personnes œuvrant tant dans les établissements d’enseignement du Québec que dans l’industrie minière, ce colloque annuel de l’Institut national des mines est une opportunité de découvrir les principaux axes distinctifs d'une formation 4.0 arrimée aux nouvelles réalités propres au développement de la mine intelligente, de mieux comprendre le contexte mondial et québécois du secteur minier ainsi que ses avancées technologiques et de découvrir de nouvelles compétences à acquérir pour favoriser la compétitivité de l'industrie. 

 

INSCRIPTION POSSIBLE DÈS MAINTENANT!

 

9 h 
Mot de bienvenue et ouverture du colloque

9 h 10
L'industrie minière 4.0 dans le monde | Martin Provencher, Osisoft

L’industrie minière 4.0 évolue à un rythme effréné dans le monde. Ayant visité des installations en Finlande, en Suède, en Afrique du Sud et en Australie, le Québécois, Martin Provencher, a pu découvrir la vision 4.0 des entreprises minières du monde et ainsi, contribuer à des publications notamment au Mining Magazine. Dans cette conférence, M. Provencher décrira son expérience de la mine intelligente dans le monde minier, les facteurs de réussite des entreprises ainsi que des exemples concrets qui mènent vers le 4.0. Parallèlement, il donnera sa perception sur le développement des compétences requises pour faciliter la transition numérique.

9 h 40 
Mission mine autonome 2030 (MMA 2030) au Québec | Alain Beauséjour, directeur général Groupe MISA

Nommé Pôle d’excellence au cours de l’automne 2020, le Groupe MISA (Mines, Innovations, Solutions et Applications) est un organisme unique au Québec. Grâce à des filières d’experts du monde minier, l’organisation favorise l’émergence de produits novateurs pouvant répondre aux besoins de l’industrie minière. Véritable levier pour les fournisseurs miniers du Québec, il contribue à rendre l’industrie minière plus compétitive, et ce, à l’échelle mondiale. M. Alain Beauséjour, directeur général de MISA, viendra présenter le projet phare du Groupe MISA, le projet MMA 2030. Ce projet de concertation regroupant des entreprises minières, des établissements d’enseignement et de recherche et des organismes publiques vise un but ultime : la présence de plus en plus accrue de mines autonomes au Québec. Pour y parvenir, la formation et le développement des compétences joueront certainement un rôle dans l’atteinte des objectifs.

10 h 10
La cybersécurité en formation minière : un impératif de la mine intelligente | Nicholas Théroux, conseiller à l'innovation et à la recherche, Institut national des mines

Présentant les résultats préliminaires de l’étude intitulée « Portrait de la cybersécurité dans les programmes de formation professionnelle et les programmes d’études collégiales menant à l’exercice d’un métier ou d’une profession dans le secteur minier au Québec », mené auprès des établissements publics d’enseignement du Québec offrant de la formation minière, Nicholas Théroux présentera ce projet de recherche de l’INMQ visant à déterminer la place accordée à la cybersécurité dans les programmes menant à l’exercice d’un métier ou d’une profession du secteur minier ainsi qu’à évaluer la perception de ces établissements d’enseignement envers l’acquisition de compétences en cybersécurité chez leurs apprenants se destinant à travailler dans le domaine des mines.

10 h 40 
Un nouvel outil pour diagnostiquer la maturité numérique d'un programme de formation | Alexandre Nana, conseiller à l'innovation et à la recherche, Institut national des mines

Avec l’avènement des nouvelles technologies et leur intégration graduelle dans les activités industrielles, le manque de main-d’œuvre spécialisée est l’un des principaux enjeux auxquels doivent faire face les entreprises minières. C’est ainsi que les compétences numériques du personnel sont devenues un levier pour la réussite de ce tournant technologique déjà amorcé par bon nombre d’entreprises. Dans ce contexte, la question de l’arrimage entre les programmes en formation minière et le virage 4.0 de l’industrie se pose. Est-ce que les programmes d’études et de formation permettent aux apprenantes et aux apprenants de développer les compétences indispensables pour saisir les diverses opportunités et tirer pleinement avantage des principes et des technologies qui sous-tendent le concept d’industrie 4.0 ? Cette conférence est issue d'une recherche qui paraîtra au printemps 2021.

11 h 10
Mot de clôture et fermeture de l'événement

 

 

Pour s'inscrire
50px