Logo - Institut national des mines
50px

Thierry Karsenti en conférence : les compétences essentielles à développer dans le secteur minier 

26 février 2020
50px
Bloc texte
L'expert en éducation numérique, M. Thierry Karsenti, lors du Colloque de l'Institut national des mines en novembre 2020.

Lors du dernier colloque de l’Institut national des mines tenu en novembre 2019, M. Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation, a offert une conférence sur les 23 compétences nécessaires pour assurer l'employabilité de la main-d’œuvre minière actuelle et future.

 

Résumé de la conférence

Le besoin de former des employés de qualité est indéniable, et ce, dans tous les secteurs. M. Karsenti a mis en lumière 23 compétences, inspirées du Cadre de référence des compétences à l’ère numérique, à travailler tout au long de la vie et qui doivent être implantées dès le plus jeune âge. Pour en venir à ces 23 compétences, M. Karsenti a passé en revue tous les référentiels de compétences reliés à un secteur technique, regroupant près de 300 documents dans divers pays; preuve qu’il n’y a pas seulement qu’au Québec que la recherche accorde une importance de choix aux compétences du futur. L’idée n’est pas de travailler ces compétences de façon individuelle, mais bien d’apprendre en les combinant à d’autres. Mettre l’accent sur ces compétences permet d’attirer de la main-d’œuvre de qualité et de la retenir.


Quelques exemples de compétences

Compétence technologique

Il y a énormément d’avantages à l’usage des technologies, que ce soit sur le terrain ou lorsque vient le temps d’en intégrer de nouvelles. Une enquête internationale a révélé que les jeunes excellaient davantage dans les jeux vidéos et sur les réseaux sociaux. Cependant, ils éprouvent plus de difficulté avec les technologies en général.  Développer cette compétence, permet aux employées et aux employés de se préparer aux changements futurs dans leur travail.

 

Collaborer
La collaboration est exigée dans presque tous les corps de métiers et de professions. Il est primordial d’enseigner aux gens à bien collaborer.

 

Communiquer
La communication est plus qu’essentielle à l’écrit, à l’oral et maintenant sur les réseaux sociaux.

 

Employabilité pour le futur
Le succès de la transition en cours dans l’industrie minière au Québec nécessite de travailler dès maintenant ces 23 compétences nécessaires à la main-d’œuvre. Les programmes de formation devront s’ajuster afin de répondre aux nouveaux besoins de l’industrie. Avec la mine automatisée, robotisée et interconnectée, les compétences exigées du personnel minier évoluent. Désormais, le besoin de nouvelles compétences déborde vers plusieurs champs de compétences : en automatisation, en intelligence artificielle et apprentissage automatique, en intégration de données et analyse prédictive et en cybersécurité.

 

Deux projets de formation exceptionnels

Durant cette conférence, M. Karsenti a présenté deux projets inspirants pour le secteur minier :

Projet 360 degrés | Centre de formation professionnelle Val-d’Or
Le projet vidéo 360 degrés du Centre de formation professionnelle Val-d’Or permet d’expérimenter la réalité virtuelle et plonger l’utilisateur dans un environnement qui permet à l’apprenante et à l’apprenant de percevoir un environnement réel et avec lequel il peut interagir. Cette vidéo traite de l’écaillage et génère de grands impacts positifs sur l’apprentissage puisqu’il permet de développer plusieurs compétences des 23 présentées, dont la collaboration, la communication, la résolution de problèmes et la gestion des tâches.

 

Simulation en réalité virtuelle | Cégep de Thetford
Le Cégep de Thetford a, quant à lui, innové en formation en développant une simulation en réalité virtuelle en Technologie minérale permettant ainsi de faire vivre une situation en santé et la sécurité sur un chantier minier aux étudiantes et aux étudiants. Ils peuvent ainsi vivre des situations risquées et acquérir de l’expérience pour mieux réagir. M. Karsenti, souligne qu’encore une fois, de nombreuses compétences sont touchées par ce projet.

L'expert en éducation numérique, M. Thierry Karsenti, lors du Colloque de l'Institut national des mines en novembre 2020.
50px
50px
50px