Logo - Institut national des mines
50px

Tendances générales en formation minière. Rapport semestriel tiré de l'infolettre MineAvenir - 6 février au 18 juin 2020 

22 octobre 2020
50px
Bloc texte

L’Institut national des mines lance aujourd’hui son nouveau rapport semestriel tiré de l'infolettre MineAvenir, couvrant la période du 6 février au 18 juin 2020, sur les tendances générales en formation minière. Dans le contexte de la pandémie, les tendances démontrent notamment une accélération du virage vers l’enseignement en ligne ainsi que des initiatives innovantes tant dans le secteur de l’éducation que le secteur minier mondial. Une publication fort pertinente pour mieux comprendre les avancées depuis février 2020.

 

  • La pandémie de la COVID-19 a substantiellement accéléré le virage vers l’enseignement en ligne et les initiatives innovantes dans ce domaine se sont par conséquent multipliées : 
     
    • Les compétences numériques développées par le personnel enseignant dans ce contexte constitueront un acquis structurant pour le futur de l’éducation;

    • Bien que l’apprentissage en non-présentiel présente de nombreux avantages, notamment en matière d’inclusion des nouvelles technologies dans le processus d’apprentissage, cette formule soulève toutefois un défi majeur en ce qui a trait à la motivation des élèves. Il est donc crucial de choisir une approche pédagogique adéquate qui saura susciter la mobilisation des personnes apprenantes envers leur apprentissage.

 

  • Les technologies immersives de réalité virtuelle, augmentée ou mixte connaissent un essor en formation minière ainsi que plus généralement dans le secteur éducatif. Cet engouement se traduit par l’effort déployé par les établissements d’enseignement afin de mettre sur pied un enseignement mobilisant ces technologies novatrices;
  • L’utilisation de plateformes numériques s’est systématisée à la suite des mesures de distanciation entre les individus mises en place en lien avec la pandémie de la COVID-19 :

    • Les nouvelles utilisatrices et les nouveaux utilisateurs de ces plateformes ont découvert de nouveaux outils pertinents pour la réalisation de leurs études ou de leur travail tandis que les personnes qui utilisaient déjà ces outils ont pu améliorer leur maîtrise de ceux-ci;

    • Le recours aux plateformes numériques perdurera donc fort probablement même une fois que la situation sanitaire mondiale aura été rétablie.

 

  • Les compétences associées à l’intelligence artificielle, à la cybersécurité et à la programmation ressortent comme étant particulièrement importantes à maîtriser à l’ère de la mine intelligente;
  • Les technologies innovantes reliées à la collecte, l’enregistrement, le traitement, et la protection des données que sont notamment l’Internet des objets et l’intelligence artificielle s’imposent comme étant de plus en plus incontournables dans les opérations minières.

 

Trois pistes d'action ont été ciblées :  

1. Documenter les initiatives numériques liées à l’enseignement à distance;

2. Recenser les plateformes numériques innovantes soutenant la formation initiale et continue;

3. Documenter les impacts de l’essor de l’industrie 4.0 et de la mine intelligente sur la formation minière, et ce, en portant une attention particulière aux technologies et aux enjeux reliés à l’intelligence artificielle, à la cybersécurité et à l’automatisation des opérations minières.

 

Cet ouvrage documente les tendances en formation minière au Québec, au Canada et dans le monde dans un temps précis et répond ainsi à l’un des objectifs de la planification stratégique 2018-2023 de l’Institut national des mines (INMQ).

 

 

Dépôt légal – 4e trimestre 2020
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
ISBN 978-2-550-87784-4 (imprimé)
ISBN 978-2-550-87783-7 (PDF)

Bibliothèque et Archives Canada
ISSN 2563-1322 (imprimé)
ISSN 2563-1330 (en ligne)

 

50px
50px
50px