Logo - Institut national des mines
50px

L’Institut national des mines l’un des leaders en infonuagique au gouvernement du Québec 

25 février 2021
50px
Bloc texte
L’Institut national des mines (INMQ) est devenu le premier organisme public du gouvernement du Québec à transférer la totalité de ses actifs informationnels en infonuagique.

En cohérence avec sa volonté d’être une référence nationale et internationale dans l’actualisation de l’offre de formation minière et le développement des compétences à l’ère numérique, l’Institut national des mines (INMQ) est devenu le premier organisme public du gouvernement du Québec à transférer la totalité de ses actifs informationnels en infonuagique. L’INMQ a finalisé ce long parcours de transformation infonuagique en début d’année et a ainsi pu répondre aux objectifs du Programme de consolidation des centres de traitement informatique (CCTI).

Dans le cadre de ce projet gouvernemental de migration des charges dans le nuage externe, l’Institut national des mines a servi de modèle d’organisme de petite taille en participant au projet pilote du Programme CCTI mis en place par Infrastructures technologiques Québec (ITQ). D’ailleurs, Mme Lyne Bisson, secrétaire générale durant ce mandat à l’Institut, a été invitée cette semaine à dresser le bilan migratoire de l’Institut à l’ensemble des organismes gouvernementaux, soit près de 80.

En plus de présenter l’organisation et son mandat, l’INMQ a pu expliquer sa démarche de migration, le processus d’octroi de contrats et les facteurs facilitant la réussite de la démarche. « L’Institut national des mines a pu démontrer, une fois de plus, qu’il était un organisme animé par une vivacité, et ce, tourné vers le numérique du 21e siècle. Cette expérience de migration infonuagique a contribué à tracer la voie du « faire autrement »; et l’INMQ a fait preuve d’agilité et de rigueur pour mener à terme un tel projet. Encore une fois, notre équipe a prouvé sa capacité à mettre en place toutes les actions nécessaires pour réussir la transformation numérique », a conclu le PDG de l’Institut national des mines, M. Jean-François Pressé.

Lancé en 2019 et mandaté par Infrastructures technologiques Québec (ITQ), le Programme CCTI a pour mandat de consolider les centres de traitement informatique et le stockage des données gouvernementales. Tous les organismes publics doivent achever leur migration d’ici deux ans. Le programme vise notamment à optimiser et diminuer les coûts associés à la gestion du traitement et du stockage gouvernemental et à augmenter le degré de protection des actifs informationnels en modernisant et en optimisant les infrastructures technologiques de l’information du gouvernement du Québec.

L’Institut national des mines (INMQ) est devenu le premier organisme public du gouvernement du Québec à transférer la totalité de ses actifs informationnels en infonuagique.
50px
50px
50px