Logo - Institut national des mines
50px

Réalité virtuelle et réalité augmentée : un fort potentiel comme outil d’apprentissage 

23 mai 2019
50px
Bloc texte

Lors de sa participation au Consumer Electronic Show (CES), la délégation de l’Institut a visité plus d’une cinquantaine de kiosques présentant des technologies en lien avec la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA). Ces deux technologies de simulation présentent un fort potentiel comme outils d’enseignement (Allcoat et Mühlenen, 2018). L’International Data Corporation (IDC) estime que les dépenses mondiales en RV et RA prévues pour 2019 seront de 20,4 milliards, soit une hausse de 68,8 % par rapport à l’année précédente (IDC, 2018). Avec des dépenses aussi importantes, l’on peut s’attendre à voir les avancées technologiques se poursuivre dans les années à venir.

Les avancées dans ce domaine touchent particulièrement la qualité des images qui s’est grandement améliorée. Probablement poussée par l’industrie du cinéma et du jeu vidéo, l’image de synthèse devient de plus en plus réaliste, à un point tel qu’il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux.

Plusieurs développements dans la conception de casques de réalité virtuelle ont été remarqués, notamment les nouveaux modèles qui sont maintenant munis de technologie sans fil permettant la lecture audio/vidéo. Pour l’instant, la capacité des casques sans fil est moindre que celle des casques connectés à un ordinateur de bureau, toutefois, cet aspect s’améliorera grâce à la miniaturisation des composantes électroniques (Realite-Virtuelle.com, 2019). Ces nouveaux casques ont l’avantage d’être moins encombrants que ceux avec fil.

Les progrès technologiques en réalité virtuelle concernent aussi les capteurs de mouvement. Les premières générations de casque étaient auparavant disposées dans une pièce afin qu’ils puissent être détectées par des capteurs. L’utilisation de ces casques avait un effet limitatif puisque l’utilisateur devait demeurer à l’intérieur d’un périmètre délimité par les capteurs. Aujourd’hui, les capteurs peuvent être fixés aux bras de l’utilisateur offrant ainsi une plus grande liberté de mouvement et d’espace.

La réalité augmentée a aussi permis de faire évoluer les outils de simulation. Il est maintenant possible de combiner les deux technologies pour amplifier l’expérience. Par exemple, l’apprenant qui est installé aux commandes d’un simulateur porte désormais un casque de réalité virtuelle qui le plonge dans un environnement simulé augmentant considérablement l’effet d’immersion, plutôt que de regarder des écrans à l’intérieur d’un simulateur.

La réalité augmentée n’offre pas le même potentiel d’immersion que la réalité virtuelle, cependant, elle permet une utilisation collaborative. Contrairement à la réalité virtuelle qui isole l’utilisateur dans un monde virtuel, la réalité augmentée permet à l’apprenant de demeurer en contact avec le mode réel tout en superposant des éléments virtuels en 2D ou 3D. Elle peut être utilisée avec des lunettes, une tablette ou un téléphone intelligent. Une multitude de modèles de lunettes ont été présentées au CES se caractérisant par leur dimension et leur poids. Certains modèles ont une possibilité de connexion en ligne et sont munis de caméra et de micro.

L’implantation de la réalité virtuelle dans le secteur minier peut se traduire de multiples façons. Par exemple, elle permet de présenter la modélisation d’un gisement ou les plans d’une mine en 3D, ce qui pourrait permettre aux équipes de production ou même une classe d’apprenants à mieux comprendre les travaux effectués. Elle pourrait aussi permettre à un mécanicien d’effectuer une réparation ou un entretien sur un équipement en étant guidé par un expert à l’extérieur de la mine ou un enseignant. Du moment que ces lunettes seront approuvées comme équipement de protection individuel (EPI), elles pourront être utilisées sur un chantier, dans une mine ou dans les ateliers.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont des technologies qui évoluent rapidement. Les établissements d’enseignement auront tout intérêt dans un proche avenir à expérimenter cette nouvelle technologie et à considérer son évolution. Évidemment, plusieurs technologies existent; il suffit maintenant de choisir l’équipement approprié pour répondre aux objectifs d’apprentissage.

50px
50px
50px